SAISON 2021

Douleur et gloire

Mardi 12 janvier 20h30

De Pedro Almodovar
Espagne 2019 – 1h53 – 14/14
Antonio Banderas, Penelope Cruz.

Salvador (Antonio Banderas) est un réalisateur aux douleurs chroniques et intenses qui l’empêchent de travailler. Lorsque la cinémathèque de Madrid projette la version restaurée d’un de ses anciens succès et lui propose de venir animer un débat, le cinéaste renoue avec l’acteur principal du film, Alberto (Asier Etxeandia), avec qui il n’a plus eu contact depuis trente-deux ans. Celui-ci lui donne une solution pour échapper à sa souffrance constante, autant physique que mentale: l’héroïne. Alors que Salvador s’enfonce peu à peu dans la drogue, le passé resurgit, tant par des souvenirs de son enfance que par les retrouvailles de vieilles connaissances.

Cold War

Jeudi 28 janvier 20h30

De Pawel Pawlikowski
Pologne 2018 – 1h28 – 12/14
Joanna Kuliz, Tomasz Kot.

Elle et lui, si différents l’un de l’autre. Lui, Wiktor, citadin consciencieux et instruit, est un pianiste talentueux, mais un rien désabusé. Elle, Zula, spontanée, plus jeune, venant d’une province reculée de la Pologne, ne se pose pas de questions : elle avance en improvisant. C’est un diamant brut. Débarquant comme une touriste pour une audition, elle ignore la chanson qu’elle va y présenter. Elle se greffe à une autre candidate pour chanter avec elle. Lui, dans le jury avec une collègue, l’écoute. Intrigué, désireux d’en savoir plus, il lui demande de chanter seule. Le voilà pris dans les filets de la sirène

Les Filles du Dr. March

Mardi 9 février 20h30

De Greta Gerwig
USA 2019 – 2h15 – 7/10
Saoirse Ronan, Florence Pugh.

Une nouvelle adaptation des « Quatre filles du Docteur March » qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott. Relecture personnelle du livre.
Dans la Nouvelle-Angleterre des années 1860, un père part comme aumônier pour la Guerre de Sécession, laissant ses quatre filles et sa femme derrière lui. Elles font la connaissance du jeune Laurie….

Sorry, we missed you

Jeudi 18 février 20h30

De Ken Loach
Grande-Bretagne  2019 – 1h41 – 12/14
Katie Proctor, Ross Brewster.

Ricky et Abby habitent avec leurs deux enfants dans une petite ville britannique, et la vie n’est pour eux qu’un long combat pour survivre. Elle est infirmière à domicile, il va devenir un chauffeur-livreur dépendant de son appareil électronique. Cette existence entièrement consacrée au labeur, ajoutée aux bêtises commises par leur fils qui ne voit pas les sacrifices consentis par ses parents, vont mettre la famille à rude épreuve.


Good bye Lenin

Mardi 2 mars 20h30

De Wolfgang Becker
Allemagne 2003 – 2h01 – 10/14
Daniel Brühl, Maria Simon.

Quand Berlin se libère, cette nuit de novembre 1989, Alex (Daniel Brühl) est au chevet de sa mère (Katrin Sass) à l’hôpital. Victime d’un infarctus, elle est dans le coma depuis plusieurs semaines, va le rester encore des mois. Et puis, tout à coup, c’est le réveil, elle reconnaît son fils, se rappelle peu à peu sa vie dans le petit appartement, son activité de militante socialiste… Les médecins confirment un état très grave, prescrivent le repos absolu et l’absence totale de choc: elle doit rester à l’hôpital. Alex ne l’entend pas de cette oreille. Il la ramène chez eux et, pour lui éviter le choc du changement, lui reconstruit sa chambre RDA.

1917

Jeudi 18 mars 20h30

De Sam Mendes
USA 2019 – 1h59 – 14/14
George MacKay, Richard Madden.

En pleine guerre mondiale, dans la campagne française, deux jeunes soldats britanniques sont réquisitionnés pour quitter leur tranchée, traverser les lignes ennemies et un gigantesque no man’s land, afin d’aller transmettre à leurs camarades un message crucial dont dépend la vie de centaines d’hommes. Ce périple dans l’inconnu, quasiment à l’aveuglette, où chaque décision peut être dangereuse, chaque pas catastrophique, chaque rencontre mortelle, deviendra également un voyage initiatique mêlé à une quête personnelle.

Film surprise

Mardi 30 mars 20h30 + verre de l’amitié